Instrumentiste autodidacte et auteur-compositeur-interprète, Damien Saez est né le 1er août 1977 à Marseille. Dès son plus jeune âge, sa passion pour les instruments de musique lui a permis de développer son talent d’artiste.

Dès l’âge de 16 ans, il commence sa carrière musicale, grâce à l’un de ses professeurs qui lui fait découvrir également son talent pour l’écriture. Principalement, la carrière de saezlive est dirigée par un mélange de deux genres musicaux : le rock alternatif et le rock français, mais aussi les chansons françaises.

Cet artiste est fortement influencé par de grands noms de la musique comme Léo Ferré, Noir Désir, Serge Gainsbourg ou encore Jacques Brel. Toutefois, en dépit de la grande influence de Noir Désir, Saez fait entièrement référence à Jacques Brel.

Les débuts de Saez

A la fois auteur, compositeur et chanteur, Damien Saez est connu du public et ne cesse de déplacer des foules. Artiste unique en son genre, ses textes reflètent sa vie, son identité… lui ressemblent, en bref. C’est un artiste romantique et torturé qui compte parmi ses tubes « Jeune et con » ou encore « Jeunesse lève toi ».

Le jeune garçon commence, à l’âge de 8 ans, le conservatoire de Dijon où il s’initie au piano et à la guitare (son instrument de prédilection). Il s’y attache au conservatoire pendant 9 ans et obtient finalement son diplôme d’études musicales, ainsi que son baccalauréat. En parallèle, Saez commence à écrire ses propres textes dans un univers noir.

Ses premières compositions vont intéresser une maison de disque. Il signe son premier contrat chez Island et enregistre son premier album « jours étranges » qui sera attesté double disque d’or. Son premier single « Jeune et con » se voit rapidement diffusé sur plusieurs radios et fait son succès auprès du grand public. Un single qui lui vaudra une nomination en tant que « Révélation de l’année » aux Victoires de la Musique en 2001.

Succès en marche et destinée

Son arrivée à Paris en 1996 lui a permis de signer avec le label « Island ». Il sort son premier album « Jours étranges », trois ans plus tard, inspiré directement du titre « Strange days » des Doors. Le titre d’ouverture « Jeune et con » du premier album va inspirer une nouvelle ère au rock français, car un prodige est né. On peut dire que les jeunes se reconnaissent à travers ses textes.

A la suite d’une tournée qui affirme que saezlive est bien lancé et a pris racine, il sort un nouvel album « Gold Bless » le 26 mars 2002. Les tournées s’en suivent et Saez a grandi. Le deuxième opus de révéler un homme entièrement libre avec lui-même.

Et Damien Saez de revenir avec un troisième album appelé « Debbie » sorti en 2004. Pas plus tard qu’en 2005, l’artiste entame une tournée « Damien Saez : Piano & voix » accompagné d’un piano, d’un clavier et de trois guitares.

La mélancolie : une éventuelle source d’inspiration

A l’occasion des élections présidentielles, en mars 2007, Saez écrit « Jeunesse lève-toi ». A partir de décembre 2007, la chanson est disponible en téléchargement gratuit sur internet. La notoriété de ce titre concourt à la naissance de deux albums en avril : « Varsovie-L’Alhambra-Paris », mais également une édition simple « Paris ».

« Paris » avec une version acoustique, évoque clairement sa rupture avec sa campagne de l’époque. L’autre album « Varsovie-L’Alhambra » rend hommage aux artistes qui ont inspiré le chanteur, entre autres : Georges Brassens, Léo Ferré Barbara et Jacques Brel.

En 2009, saezlive est nominé aux Victoires de la Musique, dans la catégorie « Album pop/rock de l’année » pour « Varsovie-L’Alhambra-Paris », un album disque d’or. Pour l’occasion, l’artiste a écrit et composé spécialement une chanson « Embrasons-nous »